Jour 1

Nous vous donnons rendez-vous dans un hôtel à l’aéroport Paris-Charles De Gaulle. Briefing et nuit sur place.

Jour 2

Rejoignez le terminal, formalités puis embarquement et escale à Toronto. Votre transfert sur le continent canadien s’achèvera à Calgary. C’est de là que vous rejoindrez votre hôtel.

Jour 3

Cette journée sera dédiée à la découverte de Calgary, la plus grande ville de la province d’Alberta. Visite guidée au milieu des hauts buildings, vous trouverez vite un avant-gout du voyage. Ici, il n’est pas rare de croiser des personnes vêtues de chemises à carreaux ou chaussées de santiags. Bienvenue au pays des cowboys. Repas de bienvenue.

Jour 4

Transfert chez le loueur et prise en main des véhicules de location. La plaine à l’infini se heurte à la barrière rocheuse, et c’est bien dans cette direction que se poursuit notre périple. L’entrée du parc national de Banff est le tremplin vers des paysages de toute beauté et des rencontres... tant attendues.

Jour 5

Cette journée libre sera bienvenue pour contempler ce lieu incontournable. Le lac Louise aux eaux couleur émeraude, situé au creux d’un cirque de sommets enneigés, nous offre un décor de carte postale. Les lieux sont propices à la randonnée, au canoë et au repos.

Jour 6

En suivant cette route qui sillonne le pied des pics, vous serez souvent tentés de faire une halte. N’hésitez pas à aller voir tantôt une cascade, tantôt un canyon, pour finalement atteindre votre première langue de glace.

Jour 7

Profitez de ce cadre somptueux avant de rentrer dans un nouveau parc national. Cette superbe route sera interrompue par la visite du glacier Columbia. Serez-vous assez audacieux pour marcher sur la passerelle qui surplombe le canyon de la Sunwapta avant de traverser une zone boisée ou la faune et la flore débordent d’activité ?

Jour 8

Vous trouverez dans cette ville une atmosphère de vacances où il fait bon “magasiner” entre les commerces et les restaurants, remplis de randonneurs en quête de ravitaillement. C’est de ce camp de base que vous partirez chercher la photo emblématique de l’ouest canadien du lac Maligne.

Jour 9

Tout cet environnement incite à la flânerie, mais restez vigilant. A bord de votre véhicule, gardez vos appareils photo à proximité, la sortie du parc reste encore très animée par la vie sauvage.

Jour 10

On recule d’une heure les montres. Vous serez dans cette étape au point zéro du célèbre “Alaska highway”. Celui-ci traverse le nord de la province de Colombie-Britannique. Ce sera pour vous l’occasion de voir le fort Saint John, premières traces de la conquête de l’ouest canadien.

Jour 11

Au cours de cette journée, vous serez amenés à franchir le “Trutch mountain bypass” avant de plonger vers la vallée de la Prophet River et de rejoindre l’ancien comptoir britannique des trappeurs de fort Nelson.

Jour 12

En longeant la rivière Muncho vous rentrerez dans le parc provincial de Muncho Lake. Là il n’est pas rare de rencontrer des bisons à l’état sauvage sur le bord des routes. En fin de journée, une escapade jusqu’aux sources d’eaux chaudes naturelles sera la bienvenue.

Jour 13

L’Alaska Highway oscille à présent entre les deux provinces du Yukon et de la Colombie-Britannique. Laissez-vous surprendre au passage par les nombreux témoignages laissés dans cette poste à ciel ouvert.

Jour 14

Vous arriverez dans la capitale du Yukon qui doit son expansion à la ruée des chercheurs d’or de la vallée du Klondike. Là, transitaient tous les bateaux à vapeur chargés d’or. Vous profiterez de cette étape pour faire votre ravitaillement de nourriture bien sûr ! Dîner.

Jour 15

Vous aurez dans cette journée libre tout loisir de flâner dans les rues bordées de maisons en bois. Ne manquez pas l’occasion de rencontrer ses habitants. C’est ici que se trouve la plus grande population francophone de l’ouest canadien.

Jour 16

Vous quitterez l’Alaska highway pour longer les rives de la Yukon river. Par le Klondike Highway vous rejoindrez l’historique petit village de Pelly Crossing, siège de la première nation des indiens de Selkirk.

Jour 17

Vous entrerez à présent dans Dawson city, coeur de l’exploitation aurifère de la ruée vers l’or du Klondike. Une visite guidée de cette ancienne capitale de la province vous révèlera ce site incontournable prisé des cinéastes. Votre soirée au saloon achèvera la journée dans une ambiance garantie.

Jour 18

C’est avec le bac que vous franchirez le fleuve pour rejoindre la fameuse piste roulante nommée “toit du monde”. Elle porte bien son nom et vous dévoilera un panorama inoubliable. Elle vous permettra d’atteindre la frontière de l’Alaska avant de redescendre sur la ville fantôme de Chicken. Nouveau changement d’heure.

Jour 19

Etape de liaison avant de rejoindre l’Alaska Highway. Vous poursuivrez votre descente vers la ville de Tok surnommée par les autochtones “carrefour de la paix“ bien avant la construction du fameux Highway. Tok est surtout reconnue aujourd’hui pour ses compétitions de chiens de traineaux.

Jour 20

Vous passerez par la ville de “Delta Junction” point final de l’Alaska highway. C’est ici que fut conçu l’oléoduc Trans-Alaska. Avant de quitter cette route mythique, profitez des premières vues sur la chaine du mont Denali. Arrivée à Fairbanks, proche du cercle polaire arctique et deuxième ville de l’Alaska, elle doit sa renommée et son extension au développement de l’exploitation pétrolière des territoires du nord.

Jour 21

L’approche du parc national Denali, dévoile le plus haut sommet d’Amérique du nord. Le sommet fut connu sous le nom de Bolchaïa Gora (Большая Гора), signifiant « grande montagne » en russe, puisque l’Alaska a appartenu à l’Empire russe jusqu’en 1867, puis McKinley du nom d’un président américain, reprendra son nom d’origine Denali qui signifie « celui qui est haut » dans le langage du peuple amérindien !

Jour 22

Journée libre, dans le fief des alpinistes, pour explorer le parc où de nombreux circuits balisés sont proposés, de la simple balade au trekking de haute montagne.

Jour 23

Cette nouvelle journée libre vous permettra de poursuivre votre exploration des lieux. Les célèbres rangers sillonnent le parc et veillent au respect des lieux et à votre sécurité.

Jour 24

Votre point de chute vous fera entrer dans la rare ville américaine où l’administration était gérée par un chat nommé Stubbs. Cette ancienne ville minière qui a restauré ses bâtiments d’époque est très appréciée des touristes qui arrivent en hydravion passer leur weekend.

Jour 25

En poursuivant votre route vous contournerez le magnifique golfe de Cook avant d’aborder Portage Lake à l’entrée de la péninsule du Kenai.

Jour 26

Le tunnel d’Anderson vous ouvrira la voie vers Whittier où vous attend une croisière aux pieds des glaciers. Ne manquez pas d’observer les loutres, les phoques, les baleines et le pygargue à tête blanche devenue l’emblème des Etats Unis. Lunch servi à bord.

Jour 27

Vous ferez la halte du soir dans la patrie de Benny Benson, petit garçon créateur du drapeau de l’état de l’Alaska. Ce petit port libre de glace même en hiver fut le point de départ de la grande ligne ferroviaire Trans-Alaska.

Jour 28

Vous rejoindrez dans cette étape Homer, capitale mondiale de la pêche du flétan, localement appelé halibut. Ici tout est authentique, les maisons colorées montées sur pilotis bordent l’avancée sur la mer.

Jour 29

Profitez de cette journée libre pour rencontrer les pêcheurs passionnés attendre la marée montante autour du “trou Aka”. Le spectacle est plus impressionnant lors de la découpe des prises.

Jour 30

Pour ne pas oublier l’empreinte russe à l’origine du nom Kenai, vous trouverez ici les traces de la religion orthodoxe, du temps où la presqu’ile s’appelait Kenayskaya.

Jour 31

Restez aussi captivé par le paysage et ses sommets enneigés avant d’arriver à Anchorage, capitale de l’état qui était à l’origine le village inuit de Knik.

Jour 32

Découverte guidée de la ville d’Anchorage, la plus grande ville d’Alaska, Située sur le golfe de Cook, son centre de l’héritage des autochtones d’Alaska renferme des objets artisanaux traditionnels, présente des danses et offre des répliques des habitations des groupes autochtones de la région. Déjeuner au cours de la visite.

Jour 33

Quittez Anchorage pour longer Matanuska River dans l’ancienne vallée glaciaire, patrie du caribou Nelchina. Sur cette étape, la vue sur les glaciers est grandiose.

Jour 34

Votre route passe à proximité du glacier Worthington et franchit le col Thompson. Hélas bien connu pour la tragique marée noire de 1989, c’est à Valdez que se termine l’oléoduc du Trans-Alaska. Ce port de pêche crée par les Espagnols, est à présent réputé pour sa pêche aux crabes géants.

Jour 35

Lors de cette journée libre, il vous faudra vous armer de patience pour retrouver les ours et les phoques en quête de la même nourriture.

Jour 36

Cette étape de transition vous permettra de retrouver l’Alaska highway. Vous repasserez le col Thompson et traverserez un ancien comptoir de trappeur le long de la Copper river.

Jour 37

La Tanana River vous balisera la route jusqu’à la frontière du Canada (changement d’heure). En longeant le lac Kluane, vous rejoindrez Destruction Bay, votre destination finale de la journée. Elle doit son nom au vent destructeur qui malmena les installations des ouvriers de l’Alaska highway.

Jour 38

De retour au pays des chercheurs d’or, vous ne manquerez pas au passage le village de Champagne, siège de la tribu des indiens Aishihik.

Jour 39

Vous traverserez la baie de Nisutlin par un pont à arches métallique typiquement américain. Vous longerez ensuite le lac Teslin, territoire de la tribu indienne Tlingit.

Jour 40

Vous plongerez vers le centre de la Colombie-Britannique. Du lac Good Hope au lac Dease, la route révèle de superbes paysages, qui feront la joie des amateurs photos.

Jour 41

Dans cette contrée peu fréquentée par les hommes, comment ne pas poursuivre cette magnifique route en passant au cœur des forêts canadiennes ...

Jour 42

Au confluent des rivières Bulkley et Skeena appelée « rivière des brumes » par la tribu indienne des Gitxsans, vous serez surpris par l’art de ce peuple, à ciel ouvert, qui remonte de la nuit des temps.

Jour 43

Le fond de la vallée Caribou est partagé par la route et le Pacific Railway. Arborant fièrement son emblème « le castor » vous côtoierez surement d’interminables convois transitant à travers tout le Canada. Après Prince Georges, poursuivez votre route jusqu’à Quesnel.

Jour 44

Journée festive où vous serez invités à assister aux différentes attractions que comporte un rodéo.

Jour 45

Vous quitterez Quesnel pour rejoindre la Route 1. Celle-ci longe la Tompson River qui se jette dans le superbe lac Kamloops. Vous serez dans une région où les 2000 h d’ensoleillement permettent de mûrir les grappes de la route des vins, très réputée au Canada.

Jour 46

Vous quittez Pondérosa par la route sinueuse qui conduit aux pieds des Rocheuses canadiennes. Ce sera l’occasion de revoir l’autre face du parc des glaciers. L’arrivée de l’étape, un haut lieu de l’alpinisme canadien rappelle les villages suisses (+1 heure).

Jour 47

Dernier point de vue sur le massif des Rocheuses avant de rejoindre la région de Calgary.

Jour 48

Ultime étape : retour au site de location à Calgary. Formalités et remise des véhicules puis transfert en bus pour rejoindre votre hôtel. Temps libre et repas de fin de voyage.

Jour 49

Transfert vers l’aéroport et vol retour vers Paris avec escale à Montréal.

Jour 50

Arrivée à Paris Charles de Gaulle et fin du voyage.